Voilà pourquoi on est pas sortis de l’auberge niveau écologie

Ce matin, je viens de vivre une expérience qui me fait réaliser qu’il y a encore un boulot monstre pour faire évoluer les modes de pensée de nos concitoyens sur la question écologique. Je vous raconte.

Lino 👶, notre fils de presque 7 mois, est en couches lavables depuis notre retour de la maternité. C’est un choix réfléchi que nous avons fait pour deux raisons : sa santé (les couches jetables étant plus que limite pour beaucoup niveaux composants et perturbateurs endocriniens) et les déchets que ça représente (40% des déchets du foyer jusqu’aux 2 ans de l’enfant, 4,5 arbres et 25 kg de plastique obtenu grâce à 67 kg de pétrole brut, avec une dégradation naturelle entre 450 et 500 ans, donc on les crâme et brûler du plastique c’est pas vraiment écolo).
Au quotidien, ça nous oblige à assembler et désassembler les couches (on a choisit une marque made in France qui a des couches en plusieurs parties), à les lavers, les faire sécher. C’est un effort qu’on fait sans de soucis et ça ne nous gène en rien.

Lino est rentré à la crèche municipale 🏡 fin Août et nous avions abordé la question : si les autres enfants sont en couches jetables, bio, fournies par la crèche, la directrice était ok pour essayer les lavables à partir du moment où ça ne prenait pas plus de temps au personnel et que ça n’était pas moins hygiénique. Pas de soucis, nous avons tout mis en oeuvre pour ça : les couches étaient données le matin toutes assemblées dans un sac, avec un autre sac étanche prévu pour stocker les couches sales, qu’on ne leur demandait en aucun cas de nettoyer/désassembler. Le soir on récupérait notre drôle avec son sac de couches sales et on jetait nous même le caca. Tout se passait très bien et aucune remarque du personnel jusqu’à il y a 15 jours. D’ailleurs, rien à reprocher à ce personnel qui est au top, très à l’écoute, prêt à essayer des choses pour respecter le choix des parents, et très bien avec les petits.

Et puis il y a 15 jours, Lino a développé une dermite fessière dûe à l’humidité ♨️. Il avait le siège très abîmé, et lorsque la pédiatre de la crèche l’a vu, elle a préconisé de passer aux couches jetables le temps que ça se soigne, pour pouvoir le changer plus souvent. Pas de soucis, nous avons compris l’intérêt et ça nous a aussi laissé le temps de nous équiper en achetant 2 couches supplémentaires ainsi que des voiles en polaires avec effet fesses au sec. Après une semaine, plus de soucis, et nous avons donc remis les couches lavables avec les nouveaux voiles. Une semaine plus tard, RAS, ses fesses sont au top 👌

Et ce matin, j’ai revu la pédiatre de la crèche, qui m’a annoncé que désormais, Lino serait en couches jetables à la crèche, plus de couches lavables 🤨. Non non, elle ne l’a pas examiné.
J’ai demandé pourquoi : « parce que c’est plus simple ». Ah bon ? C’est plus simple d’enlever une couche jetable, de la plier, de la mettre à la poubelle, de nettoyer le cul et d’en remettre une autre que d’enlever une couche lavable, de la plier, de la mettre dans un sac, de nettoyer le cul et d’en remettre une ?
J’insiste. « C’est plus hygiénique ». Ah bon ? C’est plus hygiènique de mettre une couche sale dans une poubelle que dans un sac hermétique et étanche ? #WTF
J’insiste de nouveau pour comprendre : le soucis de base était d’ordre médical, il est résolu et nous avons mis en place des choses pour que ça ne revienne pas. « C’est comme ça, désormais à la crèche il sera en jetables, quel est le soucis? ». Je lui explique que le soucis c’est que nous essayons de faire en sorte que notre fils ne génère pas de déchets et que chez nous ou à la crèche c’est pareil.

Réponse : « OH VOUS SAVEZ, UN PEU PLUS UN PEU MOINS…👵 »

Voilà. Un peu plus un peu moins, ça ne change pas grand chose. C’est exactement le genre d’état d’esprit moisi qui fait qu’on en est là aujourd’hui. Le fait que trop de monde a l’impression que ce n’est pas ses actions qui vont changer quelque chose. Les gens qui oublient qu’une feuille de papier seule se déchire facilement mais qu’un catalogue de 1000 pages c’est indestructible à mains nues 📙💪

Heureusement, la directrice m’a appelée à l’instant pour clarifier les choses et m’a confirmé qu’en dehors du soucis de santé le personnel n’avait eu jusque là aucun problème avec les couches lavables, qu’on va se donner 1 mois pour prendre du recul et qu’elle va revoir la pédiatre pour lui expliquer. D’autant que notre mairie est engagée dans une démarche éco-responsable et qu’elle essaye de faire obtenir un label en ce sens à toutes ses crèches. Heureusement qu’il y a des personnes qui réfléchissent 🙃

Mais j’en croise encore trop comme cette pédiatre – qui en fait je viens de l’apprendre par la directrice a été vexée qu’on remette les lavables à la crèche sans l’avoir consultée – qui pensent que ce n’est pas une petite action qui va changer un problème aussi grand que le mal de notre planète.

Pourtant, il suffirait que chacun change quelques unes de ses habitudes très rapidement pour que l’enjeu environnemental soit déjà moins dans le rouge. Bien plus simple que ce qu’on voudrait nous faire croire… 🌍

2 réflexions sur “Voilà pourquoi on est pas sortis de l’auberge niveau écologie

  1. Sandra P. dit :

    Même si je n’ai plus l’âge d’avoir des enfants, vu notre démarche zéro déchets, aujourd’hui j’aurai opté pour les couches lavables aussi. Bravo à la directrice de votre crèche par contre cette pédiatre comme beaucoup de personnes encore, est à pointer du doigt …. 😉

    J'aime

  2. Belsai dit :

    Effectivement, beaucoup pensent comme elle : un peu plus un peu moins … où ça sert à rein où il est trop tard … Mon fils n’a eu que des jetables mais je n’étais pas encore dans cette optique de réduire mes déchets. Si j’ai un autre enfant, je sais d’avance que j’aurai des couches lavables, n’en déplaisent à d’autres ! Tu as raison d’avoir insisté même si cette dame semblait avoir déjà pris sa décision

    J'aime

Répondre à Belsai Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s